Halte au mensonge et à la manipulation!

Sur son blog de campagne, Denis Peschanski relate un incident qui a eu lieu la nuit dernière entre son équipe de colleurs d'affiches et la nôtre. Le récit qu'il fait de l'incident est tout simplement mensonger.

1. Aucun message injurieux n'a été écrit sur ses affiches par mes équipes. Ce n'est pas dans notre conception de la politique, et ne l'a jamais été.

2. Si la police est intervenue, c'est à l'appel de l'un des jeunes de mon équipe, qui se sentait menacé par le comportement particulièrement agressif et vociférant d'Adrien Peschanski, fils de Denis Peschanski. Précisons que le jeune homme était accompagné de huit jeunes, parmi lesquels deux individus cagoulés et un individu casqué.

3. L'agent de police assermenté a constaté la présence des jeunes cagoulés, et une main courante a été déposée par notre équipe.

M. Peschanski nous dit qu'une campagne électorale doit se mener dans le respect des autres. Je ne puis qu'approuver. Les derniers jours d'une campagne sont toujours éprouvants, et nous devons garder notre calme.

M. Peschanski m'appelle à "contrôler mes troupes". Je connais les valeurs qui sous-tendent l'engagement des jeunes de ma circonscription. Nul besoin de les "contrôler", ils ont ma confiance. Je peux comprendre qu'il soit plus diffcilie de reconnaître ses torts lorsqu'il s'agit de son propre fils. J'ai moi-même quatre fils. Mais au moins, qu'il ait la décence de ne pas jeter le blâme sur les autres !

categories: 

Ajouter un commentaire